la musique comme remède

La musique comme atout santé

Pour le philosophe grec Platon, la musique adoucit les mœurs. Il précise même que :

« le rythme et l’harmonie sont particulièrement propres à pénétrer dans l’âme et à la toucher fortement… »

Platon, La République

Sur la même teneur, d’autres vertus peuvent être associées à la musique qui agissent non seulement sur notre sérénité mais bien plus surprenant encore sur notre santé. Explications…

1. La musique est utilisée à des fins thérapeutiques

En effet, depuis la nuit des temps, la musique est associée aux cérémonies et rituels de guérison. Plus proche de nous, on a utilisé dans les années 40 et 50 du XXème siècle la musique sur les soldats revenus des combats. Cet emploi de la musique a été effectué comme une sorte d’alternative à des traitements plus chimiques dans le but de les soulager de leurs traumatismes de guerre.

2. La musique est bénéfique pour la mémoire

Les recherches ont démontré que la musique lente et apaisante est généralement bonne pour la santé. La musique classique douce améliore même les fonctions cognitives telles que la mémoire, la concentration et les facultés de raisonnement.

Sur cette mouvance, en 2019, la Société Française de Musicothérapie a présenté officiellement un protocole de prise en charge des personnes âgées atteintes de pathologie de type Alzheimer. Utilisée dans un cadre défini et personnalisé la musique diminuerait leurs angoisses et leur permettraient de conserver plus longtemps leurs capacités cognitives.

3. La musique renforce le système immunitaire et pas que…

La musique classique douce renforce même le système immunitaire, abaisse la pression artérielle, soulage les tensions musculaires mais aussi régule les hormones du stress, améliore l’humeur et augmente l’endurance.

Pour preuves, les recherches des psychologues canadiens de l’Université McGill (Québec) démontrant les avantages neurochimiques de la musique.

Des études japonaises à ce sujet, notamment sur l’écoute de Mozart, font quant à elles état d’une meilleure santé cardiovasculaire chez les souris. Ces dernières fabriquant davantage de dopamine lorsqu’elles écoutent de la musique, diminuant ainsi leur pression artérielle.

4. Forts de ces constats : la musique comme médicament

En ces temps de confinement, de petites pauses musicales douces seront sans aucun doute d’un grand apport. Une manière d’apaiser vos angoisses, les relations et de soigner vos méninges et plus largement d’entretenir la santé de tous.

Ainsi, pourquoi ne pas planifier dès à présent avec vos enfants et / ou votre conjoint des séances découvertes de grands compositeurs tous assis dans le salon ? Chacun étant chargé d’imaginer l’époque, de trouver le nom de l’auteur, sa nationalité etc…

Une manière de joindre le confinement à la culture et l’agréable…

Sources :
francemusicotherapie.fr
gurumed.org 
Docteur Maoshing Ni « 100 secrets pour vivre jusqu’à 100 ans »

Passez à l'action en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez